Début 2015, le CAEC a mené la première campagne de sensibilisation 100% « Made in Moris » pour les droits des personnes Lesbiennes, Gays, Bisexuelles et Transgenres (LGBT). Fin décembre 2014, nous avons obtenu le financement du Fonds Canadien d’Initiatives Locales (FCIL) pour cette campagne comprenant des affichages billboard, des insertions dans la presse écrite et dans le digital ainsi que des spots radio.
Afin que celle campagne soit le fruit d’un travail collectif, nous avons, dès le départ, organisé des consultations avec la communauté pour recueillir leurs attentes concernant les visuels et les axes de plaidoyer qui seront développés à cette occasion. Le thème de la campagne chois par les membres de la communauté a été : « le droit d’aimer et d’exister ».

Nous avons fait un appel à casting car il nous était important, afin de mieux passer notre message, de montrer de vraies personnes. La réponse de la communauté a été positive car plusieurs personnes ont motivées par le projet et souhaitent s’engager pour mettre de l’avant la cause LGBT. Elles ont ainsi prêté leur visage à la cause. Le choix des « casts » a aussi été fait avec Eruption, notre partenaire en matière de communication. Sur les visuels de la campagne figurent donc deux gays, une personne trans et un couple de lesbiennes. Ces dernières forment d’ailleurs un couple dans la vraie vie – ce qui a permis une vraie complicité au niveau des photos
La campagne a créé un buzz et une couverture médiatique que nous n’osions même pas espérer. Elle a néanmoins fait face à des réactions homophobes et d’une grave violence notamment sur les réseaux sociaux. Le CAEC cite à titre d’exemple la circulation sur Facebook de commentaires haineux, et d’incitations au meurtre, ainsi que des amalgames inacceptables et erronés entre l’homosexualité et la pédophilie.

Notre campagne aura atteint ses objectifs : replacer la cause des LGBT dans la sphère publique et lancer le plaidoyer en faveur des droits des personnes LGBT. Les réactions homophobes ont démontré qu’il y a bel et bien un besoin de sensibilisation et justifient d’autant plus les activités du CAEC en faveur d’acceptation et de compréhension. Le changement des mentalités prend du temps mais certaines indications laissent à penser qu’un changement positif s’amorce déjà. Le CAEC a aussi reçu énormément de messages de soutien, d’offres d’aide de la part de professionnels venant de divers domaines, et la nombre de fans de la page Facebook de l’association a doublé pour passer à près de 12,000 personnes.

Soiree de lancement 2Conference debat 1Conference debat 2

Quelques articles sur cette campagne:

http://ionnews.mu/la-communaute-lgbt-lance-sa-premiere-campagne-de-sensibilisation-1802/

http://www.lexpress.mu/article/259059/campagne-collectif-arc-en-ciel-quand-mauriciens-ont-mal-accepter

http://www.defimedia.info/live-news/item/68190-arc-en-ciel-la-campagne-contre-l-homophobie-souleve-des-controverses.html

http://www.5plus.mu/visages/natacha-et-noureen-un-couple-de-lesbiennes-se-racontent

http://www.lemauricien.com/article/collectif-arc-en-ciel-campagne-sensibilisation-sur-les-lgbt

https://koze.mu/nu-tizil/leve-moris/le-collectif-arc-en-ciel-caec/

http://ionnews.mu/opposants-a-la-recente-campagne-du-collectif-arc-en-ciel-boudent-le-debat-0303/